La propreté urbaine au cœur du vivre-ensemble

Pourquoi lutter contre les incivilités ?

Combattre les manquements au civisme, c’est améliorer durablement notre cadre de vie. La mairie de Talence a lancé en 2017 une initiative citoyenne pertinente : le budget participatif. J’ai fait partie des citoyens dont le projet a été sélectionné par la mairie. J’avais soumis l’idée d’une décharge mobile.

Une décharge mobile, dans quel but ?

Un triste constat s’impose : il y aura toujours des incivilités. Elles émanent d’une minorité de Talençais qui détériorent le cadre de vie de la majorité d’entre nous. A nous de trouver des leviers d’action pour régler ce problème à la source.

A l’heure actuelle, de nombreux Talençais pensent pouvoir décharger leurs encombrants sur la voie publique. Or, il faut se rendre en déchetterie pour se débarrasser de ses encombrants. Si vous n’êtes pas motorisé, contactez le STAN (Service Talence Action Nettoyage) au 0800 30 34 36 (numéro vert). Le STAN vous indiquera un emplacement public où il vous autorisera à déposer vos déchets pour pouvoir ensuite les récupérer. Sans cette autorisation, le dépôt sauvage d’encombrants sur la voie publique est prohibé.

A ce titre, les décharges mobiles, que j’ai proposées dans le cadre du budget participatif, s’inscrivent dans une triple démarche :

– Sensibiliser les citoyens à la lutte contre les incivilités.
– Communiquer les emplacements et les horaires des déchetteries à l’aide d’un dépliant.
– Inciter les Talençais à déposer leurs encombrants non pas sur les trottoirs, mais dans les bennes prévues à cet effet.

La Brigade Verte, un dispositif au service de la propreté urbaine

Une initiative de la mairie souvent méconnue des Talençais est la Brigade Verte. Sa mission ? Sensibiliser au vivre-ensemble, en allant parfois jusqu’à verbaliser les coupables d’incivilités. Le bémol ? La Brigade Verte intervient exclusivement sur la voie publique. Cependant, la majorité des incivilités liées aux encombrants et aux déchets survient dans des résidences, loin du regard de la Brigade Verte. Il est donc urgent d’étendre le champ d’action de cette Brigade, en concertation avec les bailleurs sociaux.

L’urgence de la concertation

Ma proposition est simple : je demande que se réunissent autour d’une table les conseillers communaux, les membres du conseil citoyen, les bailleurs sociaux, un représentant de Bordeaux Métropole et les services de la mairie de Talence. Tous ces acteurs doivent se concerter pour trouver des solutions.

Il est impératif que les bailleurs sociaux signent une convention avec la mairie afin d’autoriser la Brigade Verte à intervenir dans les lieux privés.

Sans cela, la Brigade Verte restera une idée pertinente et indispensable mais mal exploitée pour lutter en profondeur contre les incivilités dans tout Talence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *