La requalification de Talence Thouars

Le quartier de Talence Thouars, qui compte aujourd’hui 7000 habitants, occupe dans le coeur de chacune et chacun d’entre nous une place un peu particulière, une place entre souvenir, nostalgie et une volonté désormais commune de repenser notre cadre de vie.

C’est une nouvelle étape dans une renaissance que je qualifierais de longue haleine, tant les habitants de Thouars ont vécu, depuis les années 1970, d’épisodes dans l’évolution de ce quartier qui souffre – c’est désormais un constat partagé – de son enclavement et de son “effet de dalle”.

Demain, un événement important pour notre quartier avec la pose de la première pierre de l’îlot sud du cœur de quartier de Thouars.

Où en sommes-nous ?

La deuxième phase du projet de voir le jour a démarré, et je constate la qualité non seulement des aménagements (même si j’ai des réserves sur le sens de stationnement), mais aussi des équipements qui animent le quartier.

Le Dôme attire du monde, la pépinière d’entreprises, les différentes réhabilitation (résidences, écoles, crèches), la création de ruches pédagogiques, l’amélioration à venir de la Piscine Henri Deschamps, etc…

Il est aujourd’hui prévu d’y installer un pôle médical, une brasserie et une moyenne surface. Je veux donc dire les choses simplement, car je ne crois pas que la vie publique ou politique exige des désaccords factices ou stériles, au contraire quand les choses sont bien faites, il faut le dire !

A l’origine de ce projet, il existait une grande incertitude sur les décisions prises pour la requalification du coeur de quartier, et j’ai eu à coeur de faire entendre ces inquiétudes partagées par nombre d’habitants quant à la capacité de la municipalité à proposer et mener à son terme un projet à la hauteur de nos attentes.

Dès 2016 lors d’un conseil communal, il m’a semblé juste et honnête intellectuellement de faire mon mea culpa. C’est une réalité : l’îlot nord et le cœur de quartier a été plutôt bien réussi, je n’ai donc aucune raison de verser dans la critique gratuite, cela n’a jamais été ni dans mes pratiques ni dans mon état d’esprit. J’en suis totalement satisfait.

Par conséquent, je dois dire que c’est avec la plus grande confiance que je suivrai l’avancement des travaux de l’îlot sud.

J’irai même plus loin dans la démarche constructive qui est la mienne, avec une proposition relative au parc qui sera prochainement aménagé dans le cœur de quartier, qui pourrait tout autant s’appliquer à la nouvelle place Gauguin qui verra certainement le jour à l’horizon fin 2019/2020.

Bien entendu, je continuerai de militer pour que le TCSP qui passera par Thouars soit un Tramway !

A l’instar de nombreux habitants, je forme le voeu qu’un de ces 2 espaces, voire la voie publique qui borde l’îlot nord (qui porte actuellement la dénomination de place Charles de Gaulle) reçoive le nom de Nelson Mandela, ancien président de l’Afrique du Sud et illustre combattant de la Paix.

Nelson Mandela qui nous légua une maxime tout à fait pertinente dans nos échanges parfois trop houleux de la vie politique :

Je ne perds jamais. Je gagne ou j’apprends.

Je serai présent à la pose de la première pierre qui a lieu demain, lundi 04 Juin 2018 à 18h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *