Ménage ta ville : et si tout le monde retroussait ses manches ?

Vous en avez peut-être entendu parler, ou peut-être vous êtes-vous demandé ce que faisaient samedi les points de collecte placés aux quatre coins de la ville ? Sans doute avez-vous remarqué une affluence particulière de personnes équipées et occupées à ramasser toutes sortes de déchets dans nos rues ? C’est en effet ce samedi 10 novembre qu’était organisé la grande journée propreté dans toute notre commune de Talence, sous le nom « Ménage ta ville ». De très nombreux bénévoles issus des différents quartiers, de tous âges et de tous horizons se sont ainsi approprié l’espace public afin d’améliorer durant quelques heures la qualité environnementale et la propreté de notre ville. Et pour cause, la propreté est l’affaire de tous, nous ne le rappellerons jamais assez. Une opération encourageante et à soutenir, portée par l’enthousiasme de nombreux Talençais et ponctuée d’une collation offerte par la commune.

J’étais moi-même présent sous la pluie à l’occasion de cette opération citoyenne que j’approuve et que je soutiens pleinement. Durant toute la matinée, j’ai ainsi pu participer concrètement et directement à l’amélioration de la propreté de nos rues. Quel meilleur moyen de se rendre compte de la réalité de la situation sur le terrain, qu’en étant directement sur le terrain ! Outre le ramassage de déchets en tout genre, ce fut également pour moi l’occasion de nombreux échanges et de rencontres enrichissantes et conviviales, avec des concitoyens provenant des quatre coins de notre ville. Ce moment fut particulièrement plaisant à partager avec ces bénévoles d’un jour, engagés pour notre ville. Une action citoyenne qui je pense, dépasse tout clivage partisan et toute manœuvre de politique politicienne : samedi nous étions tous talençaises et talençais avant tout, motivés par un seul but : rendre nos rues plus propres.

Le premier constat est néanmoins terriblement frappant et inquiétant. Inquiétant de voir une telle concentration de détritus en tous genre, provenant indéniablement pour la plus grande partie d’entre eux de comportements peu civiques et irrespectueux de l’environnement. Quelle quantité de matières plastiques ou synthétique se retrouve dans nos rues à joncher notre environnement, notre quotidien. Si le phénomène n’est pas nouveau, il frappe plus particulièrement lorsqu’il est mesurable et quantifiable d’un regard sur un sac poubelle rempli en quelques dizaines de minutes seulement. Et bien plus encore en voyant la quantité de déchets ramassés s’accumuler en une montagne de détritus amoncelés et ramassés par les bénévoles de ce samedi. Il est certain qu’un travail pédagogique reste à faire dès le plus jeune âge, afin de sensibiliser nos plus jeunes concitoyens à donner l’exemple et à se montrer respectueux de leur environnement. Des citoyens bénévoles venus en nombre, avec conviction, bonne humeur et envie.

Le tableau aurait pu être parfait, celui d’une belle initiative portée par les citoyens, dépassant tous les clivages et permettant à tous de se retrouver autour d’un engagement commun au service de notre cadre de vie. Et pourtant… nous avons eu à déplorer l’absence très remarquée des élus de l’opposition. Ces mêmes élus qui n’ont de cesse d’avoir le verbe facile, de céder aisément à la critique ou à la polémique. Il aurait été de bon ton de les voir ce samedi, au milieu des citoyens, participer activement à la propreté de nos rues, et se retrousser les manches. Critiquer est si simple… agir ce samedi l’était pourtant tout autant. Et pourtant…il n’en fut rien.

Je ne peux m’empêcher de songer à Monique DE MARCO essayant de polémiquer sur un abattage d’arbres dont la santé phytosanitaire a été mise en doute par des spécialistes, et tenter de s’ériger en défenseur ardant de l’environnement. Quelle ne fut pas ma surprise de ne pas croiser une élue de l’opposition aussi passionnée par les thématiques environnementales, ce dont je ne doute pas, lors d’un tel événement.

Biensur notre ami conseiller départemental, municipal, métropolitain socialiste Arnaud Dellu, candidat à toute les élections n’a pour l’instant pas été candidat à nettoyer notre ville… enfin, bref !

Mais je préfère terminer sur une note positive. Si tout n’était pas parfait ce samedi, si l’organisation et la communication sont sans doute perfectibles, l’opération fut malgré tout un franc succès avec plus de 1200 tonnes de déchets ramassés en quelques heures. Autant de tonnes qui ne jonchent désormais plus notre cadre de vie. Une expérience que j’entends bien encourage, valoriser et développer dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *