Nos plaques d’égout à Talence ont un message à nous adresser

La découverte d’un cachalot de 8m de long échoué sur une plage en Sardaigne, la cruelle réalité du désastre environnemental et écologique s’est une nouvelle fois affichée aux yeux du grand public. Non pas tant par le seul décès d’un tel animal menacé, mais davantage encore par le fait qu’il ne renfermait pas moins de 22 Kg de plastique dans le ventre, ainsi qu’un fœtus également décédé. Les conclusions de l’autopsie réalisée sur l’animal précisent ainsi que le décès du cachalot a bien été causé par une asphyxie liée aux plastiques ingérés : sacs poubelles, filets et lignes de pêche, tubes PVC, bidon de lessive encore identifiable… rien n’a été épargné au malheureux animal. 


Lorsque l’on sait qu’à chaque seconde qui s’écoule, le WWF estime à 100 tonnes la quantité de déchets qui finissent dans les océans, l’urgence écologique devient criante. La bonne nouvelle, c’est que l’on peut chacune et chacun agir à notre niveau.

Y compris à Talence !

C’est pourquoi j’ai proposé à travers le 3e budget participatif la mise en place de petites plaques au sol devant les bouches d’égout de notre ville. « Ne rien vider, ne rien jeter, la mer commence ici », « touche pas à ma mer », « Ne salissez pas vos plages de cet été »… autant de messages accrocheurs qui visent non seulement à dissuader ceux qui seraient tentés à jeter tout et n’importe quoi dans nos égouts, mais également de véhiculer un véritable message pédagogique. Tout en permettant une prise conscience plus large: ce qui se passe derrière une bouche d’égout, invisible pour tout un chacun, entraîne des conséquences bien plus importantes que l’on pourrait imaginer. 

Cette initiative qui peut paraître modeste, doit s’inscrire dans une démarche plus générale de pédagogie mais également d’orientation écologique et environnementale de nombreux volets de l’action municipale. Car j’en suis convaincu, c’est en cumulant de nombreuses petites actions isolées que l’on arrive aux grands résultats.

1 comment

  1. Bonjour Monsieur
    J’espère que ces décisions seront bien suivies d’effets car nous sommes de plus en plus nombreux !
    Les propriétaires de chiens devraient mieux comprendre la nécessité de ramasser leurs excréments ! Il faut qu’ils pensent aux personnes malvoyantes, aux aînés, aux personnes en fauteuil roulant et aux enfants…
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *