Talence, Smart City innovante et économe

De nombreuses avancées technologiques proposées par des start up plus innovantes les unes que les autres proposent des innovations ambitieuses et promettant de révolutionner le mobilier urbain ainsi que la ville de demain.

Sans aller jusqu’à lancer Talence dans une course aux « gadgets » dernier cri, il serait néanmoins bon de proposer une véritable alternative pour le cadre de vie de nos concitoyens, tout en bénéficiant des réelles avancées en matière de Smart city (ou « ville intelligente »). La première mesure à prendre serait d’investir dans un nouvel éclairage public, et pas uniquement pour remplacer la lumière jaune des plus anciens réverbères de nos rues.

La démarche va en effet bien au-delà et s’inscrit dans une véritable ambition écologique. Avec une réduction réelle et constatée dans d’autres collectivités territoriales pilotes en la matière (on pense à la Ville de Toulouse qui s’est fortement équipée, mais également à la vingtaine d’autres métropoles françaises en cours d’expérimentation) de plus de 70 % de la consommation énergétique de l’éclairage public, le jeu en vaut la chandelle. Une économie considérable par rapport…aux éclairages à Led qui constituent déjà une forte avancée face à l’éclairage halogène traditionnel.

Source : http://www.sunzil.com/produit/lampadaires-solaires-3/

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le concept est on ne peut plus simple : les lampadaires fonctionnent en rayonnement réduit (environ 10 % de leur capacité d’éclairage en mode « veille ») lorsqu’aucune activité n’est détectée dans la rue. Lorsque les capteurs détectent la présence à moins de 30 mètres d’un piéton ou à moins de 100 mètres d’un véhicule, l’éclairage passe en pleine puissance, le temps du passage. Un éclairage dit intelligent puisqu’il s’adapte ainsi à l’utilisation de la voie publique par l’activité humaine, tout en étant capable de distinguer les chats et autres animaux domestiques ou sauvages, afin d’éviter les éclairages intempestifs et parasites.

Grâce aux subventions européennes actuellement éligibles pour l’acquisition de ce type d’éclairage public, ces lampadaires reviennent au prix normal d’achat de ce type de mobilier urbain, tout en permettant une économie moyenne immédiate de l’ordre de 70 % sur une note d’électricité qui se chiffre en dizaines de milliers d’euros chaque année pour notre commune. Sans compter des frais de réparation et d’entretien très largement réduits. L’amortissement peut donc se faire très rapidement, rendant un tel investissement particulièrement avantageux non seulement à long terme, mais également à moyen terme.

Enfin, certains fabricants sont actuellement à la recherche de villes pilotes pour tester des dispositifs permettant l’usage de technologies à transmission directe de données numériques par la lumière. Il s’agit plus précisément de ce que l’on appelle les spectres optiques permettant de transférer toutes sortes de données telles que du contenu audiovisuel, des renseignements de proximité comme par exemple les prochains passages d’un bus. L’ensemble sans émettre la moindre onde, donc sans risque pour la santé des usagers de la voie publique ou des riverains.

Avec de tels atouts, je suis convaincu qu’il est possible de faire de Talence une ville innovante, soucieuse de réduire sa facture et son empreinte énergétique, mais également de se tourner vers l’ère de la « Smart City ».

 

Cette idée a été proposée par Arnaud Delbrel, passionné par notre commune et citoyen actif à mes côtés. Lorsqu’il a voulu la proposer dans le cadre du budget participatif, il a vu que cette idée à été également proposée par Armand Guérin. C’est donc en toute logique que nous avons soutenu cette idée du budget participatif.

Une vidéo pour comprendre rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *