Une Brigade Anti-Incivilités à Talence

Les incivilités représentent un véritable fléau du quotidien à Talence comme dans toutes les villes. Perceptibles au quotidien, elles sont omniprésentes dans notre cadre de vie et dégradent nos rues jour après jour. C’est pourquoi, je souhaite consacrer un volet important de mon programme à la lutte contre ces incivilités qui ne cessent de croître et ambitionne pour ce faire de donner les moyens nécessaires à cette cause.

Des enjeux conséquents pour notre commune

Les incivilités ne constituent pas simplement un poison pour le quotidien des talençais, mais également un véritable poids sur notre budget communal. Imaginez un peu le coût annuel des différents actes de vandalisme légers notamment sur le mobilier urbain ou encore du nettoyage des diverses dégradations, déchets abandonnés lâchement sur le bord de route. Une ligne budgétaire loin d’être négligeable et qui justifie à elle seule de s’attaquer fortement à la problématique des incivilités, petites ou grandes.

Je souhaite agir pour la tranquillité publique des talençais.

Afin de permettre à la ville d’agir efficacement contre les incivilités de toute nature, je souhaite modifier le nom de « Brigade verte » par « Brigade anti-incivilités ». Elle sera dédiée à temps plein à la lutte contre ce fléau. Cette nouvelle unité sera dotée des moyens nécessaires à l’exercice de leur mission unique qui est de sensibiliser et sanctionner les incivilités constatés à Talence. Constituée par la transformation de l’actuelle brigade verte, dont je salue le travail acharnée qu’elle effectue, elle serait rattachée et managé directement par un agent de la police municipal volontaire. Composée de deux équipes, la première intervenant du centre-ville au nord de Talence, la seconde du centre-ville au Sud.

Ma proposition, doter la Brigade Anti-Incivilités de moyens d’action et de réaction efficaces

Tout d’abord, elle sera chargée de faire respecter les arrêtés municipaux en matière de tranquillité et salubrité publique, mais également les dispositions du Code de la santé publique, et plus largement toutes les dispositions légales ou réglementaires en vigueur visant à garantir le cadre de vie des talençais.

Je souhaite la voir dotée de moyens humains supplémentaires, mais également de moyens d’action concret afin de leur permettre de se déplacer et de réagir rapidement en cas de signalement : véhicule sérigraphié, vélos, uniforme… L’objectif étant de pouvoir agir efficacement sur une plage horaire élargie tout au long de la semaine. La réussite et l’efficacité du dispositif s’appuiera sur des effectifs en nombre suffisant et des moyens matériels adaptés.
L’objectif étant la réduction significative des incivilités à Talence et dans l’ensemble des quartiers. Projet ambitieux vous me direz, mais tout semble impossible jusqu’à ce qu’on le fasse !

Les missions se composeront d’un volet prévention, avec la distribution notamment de flyers, le contact avec les groupes de jeunes, la délivrance de messages de prévention aux propriétaires de chiens notamment (la brigade verte le fait actuellement), Mais également un volet répressif inévitable : lorsque la prévention ne suffit plus, la répression est alors indispensable pour faire changer efficacement les mentalités.

N’oublions pas que lutter contre les incivilités, c’est améliorer notre cadre de vie.

Plusieurs villes disposent d’une brigade anti-incivilités !

CREDIT PHOTO : MONTPELLIER.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *